TRANQUILITÉ

Le constat : limitée au développement de la vidéo surveillance et à des accords avec la police nationale, la vision actuelle de la tranquillité publique manque d’ambition : absence de plan de prévention des comportements à risque, la question des incivilités traitée avec légèreté, la sécurité routière réduite aux ralentisseurs et aux « radars pédagogiques »

Envisageons la sécurité autrement et de manière plus globale : bien vivre ensemble, prévention, proximité.

AGISSONS CONTRE LES COMPORTEMENTS À RISQUE

  • Renforcer le lien avec les établissements scolaires et les associations pour lutter contre le décrochage scolaire facteur de désocialisation et de comportements à risque

  • Lutter contre l’ennui et le sentiment d’abandon en aménageant des espaces dédiés aux jeunes dans chaque quartier, pensés avec eux selon leurs besoins

  • Mettre en place une cellule active de sécurité et de prévention de la délinquance dans laquelle seront associés la mairie, les associations de quartier, les habitants, les éducateurs et les forces de l’ordre, des binômes médiateurs / police municipale pour de l’ilotage préventif

  • Organiser des actions de prévention et de formation au bénéfice de tous. Formations aux premiers secours, campagnes de sensibilisation : sécurité routière, prévention des risques, lutte contre les incivilités

LUTTONS CONTRE LES INCIVILITÉS

  • Agir efficacement dans la lutte contre les dépôts sauvages de déchets

  • Construire des toilettes publiques accessibles pour tous

  • Lutter contre les rodéos, les nuisances sonores et l’ébriété sur la voie publique

  • Renforcer la sécurité routière, notamment aux abords des établissements scolaires concernant le stationnement gênant et réaménager la signalisation des passages d’enfants

  • Faire enlever systématiquement les « voitures ventouses » de la voie publique et des parkings

 

GARANTISSONS LA SÉCURITÉ DES BIENS ET DES PERSONNES

  • Définir par secteur une stratégie de lutte contre les incivilités et l’insécurité

  • Renforcer l’équipe de police municipale et étudier la création d’un service de nuit

  • Optimiser la vidéo-surveillance actuelle, coûteuse et peu efficace. En redéfinir les emplacements pour favoriser la protection des habitant∙e∙s

  • Favoriser la collaboration, les échanges d’informations entre police municipale et police nationale

  • Porter une attention particulière aux violences intrafamiliales et créer une cellule municipale dédiée pour une prise en charge adaptée des victimes et des auteurs.

"La situation s’est

détériorée rapidement et un sentiment d’insécurité

s’est installé, avec un

sentiment d’abandon du

quartier, insécurité dans

les rues jusque dans l’école,

désert médical, etc."

Anonyme. - Questionnaire en ligne 04/08/2019

© 2020 Pontoise Ecologique et Solidaire |  Élections municipales des 15 mars et 28 juin  2020  | contact@pontoiseecologiqueetsolidaire.fr